Methodologie

  • Les cours de formation de l’initiative HAQAA en Français et en Anglais destinés aux responsables des différents pays africains
  • Les évaluations institutionnelles du Méchanisme africain de mesure de la qualité (AQRM)
  • Les évaluations institutionnelles de l’Assurance Qualité Connect
  • Construction d’une base de donnée pour les Experts en Assurance Qualité
  • Cartographie des activités principales d’Assurance Qualité et des lignes directrices normalisées en Afrique aux niveaux continental et régional.

L’approche méthodologique tient en compte les différentes facettes du cadre d’Assurance Qualité et d’Accréditation en Afrique (PAQAF) qui est en cours de dévéloppement et est actuellement supporté par l’Union Africaine. Celle-ci renforcera simultanément les agences / organisations nationales d’Assurance Qualité et la qualité institutionnelle de la culture dans l’enseignement supérieur et permettra aux differentes initiatives régionales d’Assurance Qualité (par exemple l’Afrique Orientale) qui existent déja de correspondre avec PAQAF. La méthodologie est fondée sur des principes qui sont inhérents à la faςon dont les activités sont conςues, trouvez ci-dessous ces principes:

  • L’Initiative repose non seulement sur la participation des intervenants Africains mais aussi sur la capacité des organisations africaines afin de soutenir tout effort dans le but d’atteindre les objectifs tracés. C’est pour cette raison que l’AUA mettra en place un ” Centre Africain pour le renforcement des capacités en Assurance Qualité”  qui orienteront un nombre d’activités de formation facilitées par l’Initiative. En outre , l’AUA jouera un rôle très important dans : la communication des intervenants au niveau panafricain , la conduite de la plateforme d’Assurance Qualité et la facilittion de la conception , la communication et l’enregistrement des évènements orgnisés.
  • Dans le but d’optimiser l’impact , les synergies avec les autres initiatives connexes actuels d’Assurance Qualité en Afrique , particulièrement les initiatives ayant le soutien de l’UE et la CUA seront essentielles.

–   Les évènements aux niveaux continental et régional d’Afrique tels que le Forum d’Assurance Qualité en Afrique (‘AQAF’ ),  ” COREVIP” ( la Conference de l’AUA des Recteurs et Vice chanceliers) et les évènements liés à UNESCO et CUA et Plusieurs autres activités seront prévues.

–  Il ya des synergies clés avec des manifestations de Tuning , qui représentent est une autre initiative très importante soutenue par L’UE sous le partenariat strategique entre l’Afrique et l’UE

  • Un bon nombre d’activités va exiger que les cours de formation soient donnés par les experts d’Assurance Qualité. Ces genres de formation et transfer de connaissance ne devraient pas seulement venir des experts européens mais aussi des experts venant d’autres pays africains qui auraient de bonnes pratiques à partager. Ceci contribuera au transfer de connaissance.
  • Le transfer de connaissance doit être bidirectionnel.

– Le consortium chargé de la mise en œuvre  utilisera sa dissémination européenne et ses canaux politiques pour veiller à ce que l’expérience de l’AQ africaine soit aussi partagée en Europe et que la discussion sur « comment la collaboration Africaine- européenne et l’échange mutuel concernant le sujet de  l’AQ peuvent être améliorées »  soit inclue dans plusieurs activités prévues. Cela renforcera le partenariat stratégique entre l’Afrique et l’UE et serait à l’avantage de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur (EHEA). (EHEA).

  • Dans le but de combler le retard de certains pays/ individus , les pays, organisations et institutions qui auparavant participaient moins fréquemment aux activités continentales africaines seront dorénavant beaucoup plus encouragés à participer aux activités’.
  • Les participants seront aussi encouragés à prendre part aux programmes tels que  ErasmusMarie Skłodowska-Curie Actions et  Intra-Africa Academic Mobility Scheme , qui ont pour cible l’Enseignement Supérieur et l’Afrique afin de  poursuivre la mise en oeuvre et ameliorer le travail dans ces domaines.